Comment mettre en place sa stratégie de benchmark ?

Établir une stratégie de benchmark est essentiel pour votre entreprise. D’autant plus pour la partie web de l’activité, où les données sont nombreuses et indispensables pour piloter sa stratégie de développement. Recueillir des informations sur les chiffres clés de la concurrence et analyser leurs actions vous permettra de gagner du temps et de prendre une longueur d’avance sur eux. Cela vous permettra notamment de détecter les tendances du marché, d’évaluer votre potentiel de croissance et d’adapter votre stratégie marketing en conséquence.

Pourquoi élaborer une stratégie de benchmark ?

L’analyse comparative concurrentielle est l’élément du business plan qui met tout ce que vous faites en perspective. Elle vous permet d’évaluer votre position sur le marché avec précision, d’identifier les tendances émergentes, les menaces potentielles et les opportunités prometteuses, à la fois sur les marchés existants et nouveaux.

Le processus d’analyse comparative comprend les quatre étapes suivantes :

  • Définir les KPI qui mesurent les objectifs commerciaux ;
  • Identifier les concurrents en fonction des KPIs ;
  • Déterminer les indicateurs qui renforcent les KPIs ;
  • Suivre et évaluer les performances au fil du temps. 

Suivez régulièrement votre activité afin d’évaluer l’efficacité de vos actions marketing et identifier les éventuelles menaces. Optimisez vos canaux marketing en vous basant sur l’analyse du trafic et de l’efficacité de vos concurrents. En comparant vos performances à la moyenne du secteur, vous pouvez comprendre où se trouvent vos faiblesses, où investir davantage et quels canaux présentent le plus grand potentiel pour générer un trafic de haute qualité et augmenter le retour sur investissement (ROI).

Etablir une stratégie de benchmark et mesurer l’impact de votre marque sur Internet

  • Le taux d’engament : c’est un indicateur d’analyse concurrentielle bien plus important que le nombre d’abonnés. Un nombre significatif d’abonnés peut sembler impressionnant, mais il est totalement inutile s’il n’apporte pas plus d’affaires. Pensez donc à regarder au-delà des abonnés de vos concurrents pour voir à quelle fréquence ils interagissent réellement avec leur contenu.
  • Le taux de croissance : il évalue l’évolution de votre suivi social sur une certaine période. Vous pouvez utiliser des outils tels que Mention, Brandwatch et même Google Trends, pour suivre votre taux de croissance par rapport à vos concurrents. Découvrez si certaines campagnes sociales sont plus efficaces que d’autres et si vos principaux concurrents ont mené des campagnes qui ont totalement explosé leur audience.
  • La part de voix : c’est un indicateur d’analyse concurrentielle qui calcule dans quelle mesure les messages de votre marque sont entendus par rapport aux marques concurrentes sur les réseaux sociaux. En dynamisant votre part de voix, vous contribuez davantage, et de manière plus significative, à l’activité de votre secteur.
  • Les mentions sociales : obtenir des mentions sociales, de préférence positives, est l’un des objectifs de marque les plus importants pour toute entreprise moderne. Vous devez capitaliser sur les conversations à propos votre marque ou votre produit pour créer de l’équité. Pour cela, vous devez d’abord savoir qui parle de vous et de vos concurrents.
  • La perception de votre marque : elle mesure si les mentions de votre marque sont positives, négatives ou neutres aux yeux de votre audience. C’est particulièrement crucial si vous mettez l’accent sur la satisfaction et la fidélisation des clients. Découvrez si vous apparaissez comme la meilleure option face à vos concurrents.

Des outils pour mettre en place votre veille concurrentielle

Pour vous comparer à vos concurrents, il est important d’avoir des données fiables sur lesquelles vous pouvez vous reposer. En plus d’identifier les types de KPI (Key Performance Indicator – Indicateurs de Performance) qu’il faut surveiller en fonction de vos objectifs, vous pouvez utiliser ces trois outils :

  • Un modèle d’analyse concurrentielle pour réussir en ligne : cette feuille de calcul vous permettra de définir vos KPI et objectifs, d’identifier votre ensemble concurrentiel et de suivre vos performances.
modèle d’analyse concurrentielle pour benchmark
  • Une feuille de calcul d’analyse concurrentielle pour réussir son étude de marché : identifiez votre position sur votre marché par rapport à vos concurrents, et découvrez leurs forces et faiblesses.
feuille de calcul d’analyse concurrentielle pour réussir son étude de marché
  • Une checklist pour l’analyse de tendances : un marché est par définition mouvant. Repérer les tendances émergentes qui pourraient constituer des opportunités est un travail de fond.
checklist pour l’analyse de tendances

Vous souhaitez créer des contenus engageants, optimisés SEO et ciblés en fonction de votre public ? Des Jolis Mots vous accompagnent dans une collaboration humaine et bienveillante pour donner du sens et de la portée à chacun de vos projets de rédaction.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *